FAQ

  1. Combien dure une balade Greeter ?
  2. C’est à vous de voir ! En général, une balade Greeter dure environ 2h. Mais vous pouvez adapter cette durée selon de nombreux critères : la thématique, les lieux à découvrir, la météo, les affinités, le temps dont vous et les visiteurs disposez… Vous êtes libres de vous organiser comme bon vous semble.

  3. Comment choisir ses thématiques de prédilection ?
  4. Ne pensez pas thématique, pensez plutôt « qu’est-ce que j’ai envie de montrer de ma ville, de mon quartier, de mon quotidien ? ». Imaginez que vous accueillez de la famille, des amis et les idées vous viendront plus facilement. Vous êtes passionné de musique, football ? Vous avez des souvenirs d’enfance d’un quartier ? Vous êtes gourmand, fêtard, famille…. ? En voilà de nombreux sujets à faire découvrir. Les thématiques que vous retrouvez sur chaque fiche Greeter sont là à titre informatif. Elles donnent des suggestions de balade mais l’important reste l’échange et la rencontre qui vous aideront à orienter votre balade le jour J.

  5. Doit-on être spécialisé dans un domaine, quartier etc. pour faire une visite Greeter ?
  6. Une visite Greeter n’est pas une visite guidée. Contrairement au guide professionnel, le Greeter est là pour transmettre sa vision personnelle de sa ville, ses coups de cœur. Il ne s’agit pas de donner des données précises sur un domaine ou de conter l’histoire d’un quartier, mais de parler de vous, de ce que vous aimez de votre ville. Alors fermez d’ores et déjà les livres et parlez tout simplement avec vos visiteurs.

  7. Doit-on montrer les sites incontournables de notre territoire ?
  8. Quels sont les sites que VOUS trouvez incontournables ? Ne vous basez pas sur les guides ou les itinéraires préconçus, mais sur ce que vous avez envie de montrer, de faire découvrir. Vos endroits préférés, ceux qui ont de l’importance pour vous, ceux que vous connaissez bien et ceux qui vous parlent. Le meilleur moyen d’apprécier une ville c’est par la rencontre de l’un de ses habitants qui connaît ses atouts cachés, ses petits coins et recoins préférés.

  9. Peut-on emmener un visiteur dans un musée ?
  10. Il n’est pas interdit d’emmener un visiteur dans un musée ou une attraction mais la coutume veut que les visites Greeters se fassent en extérieur, dans les lieux publics. Aussi, nous vous rappelons que des médiateurs et guides professionnels travaillent dans ces sites et apportent une connaissance à la visite. Si toutefois, vous souhaitez accompagner les visiteurs dans un musée, pensez que chaque personne doit payer son entrée.

  11. Comment savoir les retours et la satisfaction des visites ?
  12. L’Office de tourisme s’engage à envoyer un questionnaire de satisfaction, à la fois au visiteur et au Greeter, à l’issue de chaque rencontre. Attention, il ne s’agit pas d’une note ou d’une évaluation sur les compétences des Greeters ! C’est simplement un moyen pour nous d’améliorer nos services et la mise en relation entre Greeters et visiteurs, et cela permet aux Greeters d’avoir un retour sur leurs balades.

  13. Les Greeters peuvent-ils se rencontrer, échanger entre eux au cours de l’année ?
  14. Bien sûr ! Cela fait partie des engagements de l’office de tourisme. Nous prévoyons d’organiser des rencontres pour permettre aux Greeters de discuter de leurs expériences… Et peut-être d’échanger quelques bons tuyaux ?

  15. Est-on Greeter pour la vie ? Peut-on mettre fin à notre « engagement » Greeter ?
  16. Évidemment ! Si vous ne désirez plus recevoir des sollicitations pour des visites, ou bien que vous ne serez pas disponibles pendant une longue période, il suffit de nous prévenir. Le concept des Greeters se base sur le volontariat. Vous n’êtes en aucun cas forcé d’accepter des visites si vous n’êtes pas disponibles, et vous pouvez arrêter cette activité à tout moment.

  17. Qui est responsable en cas d’incident / accident survenu pendant une visite Greeter ?
  18. Les balades Greeters se font sous la responsabilité de chacun des participants. Le greeter, tout comme le visiteur, sont couverts par leur propre assurance responsabilité civile. Il est obligatoire Saint-Etienne Tourisme ne pourra en aucun cas être tenu responsable d’un incident, accident, défaillance ou litige survenant au cours d’une balade. Le « Greeter » est un bénévole ; il ne dépend ni juridiquement ni financièrement de Saint-Etienne Tourisme, qui ne peut être tenu responsable de ses actes et propos.

  19. Qui est responsable lors d’un incident/ accident survenu pendant une visite Greeter avec utilisation d’un véhicule ?
  20. Lors d’une balade Greeter, il est possible d’utiliser le véhicule du Greeter ou du visiteur si les deux parties sont d’accord. En cas d’incident / accident, l’assurance responsabilité civile de chacun s’applique.